13/09/2015

In Utero de Julien Blanc-Gras


IN UTERO
 Auteur : Julien Blanc-Gras  Editeur : Au diable Vauvert 
Pages :  64 pages  Prix : 15€

« Il n'y a aucune raison de paniquer. Nous allons créer et accompagner une existence. 
C'est une formidable nouvelle, me dis-je en tapant vol aller simple Patagonie sur mon clavier. »  

Journal de grossesse d'un futur père, In utero relate cette aventure intime et universelle, avec ses joies, ses angoisses et ses questions fondamentales. Faut-il se reproduire dans un monde surpeuplé? Comment faire rire une femme enceinte? Et surtout, peut-on accoucher en chaussettes?


__________________________________

J’ai commencé ma lecture de « In Utero » assez sceptique et pas forcément enthousiaste. En effet, la grossesse n’est pas un thème dans la littérature qui m'intéresse particulièrement… A 18 ans,  je ne me sens pas encore concernée par ce moment marquant de la vie.

« In Utero » est le journal intime d’un futur père où l’auteur nous confie ses doutes, ses peurs, ses joies… tout ce qu’un homme peut ressentir alors qu’il s’apprête à devenir père. Du premier test de grossesse jusqu’à l’accouchement, tout nous est conté dans les moindres détails. Malgré mon appréhension, je ressors agréablement surprise par ce livre.

On entre tout de suite et sans détour dans le vif du sujet. La Femme est enceinte. Ce nom, « la Femme », assez impersonnel et froid, m’a gêné, surtout au début. Mais au fil des pages, on n’y fait plus attention, et on finit par s’habituer à cette Femme qui pourrait finalement être n’importe qui. On découvre le quotidien de la Femme enceinte (ou plutôt du couple enceint) : les petits bonheurs de la grossesse (pouvoir doubler tout le monde à la caisse de Shopi) mais aussi les doutes (et si l’enfant était laid ?). Au fil des pages, l’auteur nous dresse un portrait de la Femme, et on ressent vite, à travers ses descriptions, tout l’amour qu’il a pour elle.

Les chapitres très courts rythment bien le récit, les pages se tournent toutes seules, et on ne voit vite plus le temps passer. La plume de l’auteur est belle et permet une lecture fluide. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la touche d’humour présente tout au long du roman qui apporte beaucoup de fraîcheur et de légèreté.

J’ai également apprécié le fait que l’auteur insère dans le récit quelques aperçus de ses voyages et reportages. Il en profite ainsi pour soulever des questions que l’on est tous amené à se poser un jour ou l’autre : Pourquoi se reproduire ? Peut-on accoucher en chaussettes ? Comme l’auteur le dit, la grossesse  « c’est l’histoire la plus banale du monde », et pourtant… c’est loin d’être le cas. Chacun la vit a sa manière et personne n’en ressort indemne, comme nous le prouve le futur père à travers son journal. 

En somme, ce roman se démarque par l’originalité du point de vue utilisé : on aurait pour habitude de penser que seule une femme puisse parler de sa grossesse… la preuve que non! A la fois drôle, profond et intime, je ne regrette pas d’avoir lu ce court livre. Ma seule déception est de ne  finalement pas savoir le prénom du nouveau-né…


Merci à lecteurs.com de m'avoir permis de lire ce roman de la rentrée littéraire! 
Découvrez les autres avis des Explorateurs de la rentrée littéraire ici!

12 commentaires:

  1. Oh ça a l'air intéressant et très différent, je n'ai jamais lu quelque chose comme ça alors pourquoi pas?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur que le sujet est plutôt original :p

      Supprimer
  2. Ta chronique, bien explicative, me donne une idée bien plus complète de ce livre et ça me donne très envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaaah, ça me fait plaisir :)♥ si jamais tu tentes cette lecture, j'espère que tu ne seras pas déçu!

      Supprimer
  3. Coucou !
    Ce roman a l'air intéressant, ce n'est pas un sujet abordé la grossesse du point de vue du père, il a un côté différent qui peut se révéler intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce roman est très intéressant! Après, il faut que le sujet plaise ;)

      Supprimer
  4. Il a l'air pas mal, pourquoi pas d'ici quelques temps ^^

    RépondreSupprimer
  5. La couverture est étrange... mais elle me plait ! Et je dois avouer que savoir que c'est comme un journal du point de vue du père me séduit encore plus... un roman à noter c'est certain ! Merci de la découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de t'avoir fait découvrir ce roman original, j'espère que tu aimeras si jamais tu le lis :D

      Supprimer
  6. C'est toujours sympa se pouvoir se mettre à la place du protagoniste et on parle souvent des "caprices" de la femme enceinte mais jamais de comment le père vit ça alors je trouve ça génial !

    RépondreSupprimer