09/09/2015

L'infinie comédie de David Foster Wallace


L'INFINIE COMEDIE
Auteur : David Foster Wallace  Éditeur : Editions de l'Olivier
Pages : 1488 pages  Prix : 27.5€


Le lieu : l’Amérique du Nord (les U.S.A., le Canada et le Mexique ont fusionné en une fédération.) 
L’époque : le futur proche. La Société du spectacle a gagné, et la population hébétée par la télévision, les loisirs et la consommation à outrance ne songe plus qu’à se distraire.
Le décor : une académie de tennis et un centre de désintoxication.
Les personnages principaux : la famille Incandenza, qui rappelle la fameuse famille Glass des romans de Salinger, avec ses parents excentriques et ses enfants, géniaux – dont Hal, adolescent tennisman surdoué. Mais aussi un groupe de séparatistes québécois, « Les Assassins en Fauteuil Roulant », entrés en résistance. Ils convoitent une arme redoutable : une vidéo clandestine créée par le père Incandenza, L’Infinie Comédie, qui suscite chez ceux qui la regardent une addiction mortelle…


J'ai pu lire ce roman grâce à lecteurs.com! Merci 

________________________________________________________

Je dois avouer que j’avais gardé ce roman pour la fin de l'aventure des #ExploLecteurs, car même si le résumé me tentait énormément, les 1400 pages (avec une police microscopique) m’ont légèrement découragé. Impossible de lire ce roman les pieds dans le sable (ou alors sur une île déserte), car il demande un minimum de concentration. En effet, la lecture de ce roman reste complexe, car l’auteur part un peu dans tous les sens et qu’il nous abreuve de précisions en toutes sortes. Je me suis d’ailleurs surprise à décrocher à certains moments, car j’étais totalement perdue. Il faut bien s’accrocher pour suivre l’auteur, car on ne sait pas du tout où il nous amène, même après une centaine de pages lues! Néanmoins, je n’ai pas abandonné ma lecture, et je ne regrette pas! Eh oui… passé les premières pages laborieuses, on ne peut vite plus se passer de L’Infinie Comédie.

Le style de David Foster Wallace est assez lourd et chargé, car il ne nous épargne aucun détail. En effet, il ne laisse rien au hasard : il ne s’est pas contenté de créer des personnages et un monde vaguement vraisemblables, non, il a véritablement créé un univers à part où rien n’est oublié ou mal expliqué. On comprend vite que c’est cet univers si parfaitement travaillé qui a fait de L’Infinie Comédie un roman culte aux Etats-Unis.

Parmi les nombreux personnages que l’on voit défiler au cours de notre lecture, certains sont récurrents, notamment la famille Incandeza. J’ai beaucoup apprécié suivre cette famille pour le moins atypique. Hal, un sportif surdoué mais dépendant à la marijuana, est un personnage qui m’a beaucoup marqué et touché. J'ai aussi aimé le fait que chaque personnage (même les moins importants) soit exploités en profondeur : ils ne nous semblent ainsi que plus réels. Mais vous l’avez compris, ce livre n’est pas un concentré d’actions, mais plutôt de descriptions, ce qui peut freiner la lecture. Heureusement, l’humour noir et mordant de l’auteur apporte un peu de légèreté au roman.

Au fil des pages, l'auteur nous dresse le portrait d'une Amérique qui va mal, et dont les habitants semblent s'être perdus dans la drogue. A travers son roman, l’auteur fait la critique d’une société basée uniquement sur le Divertissement - thème qui reste dangereusement d’actualité à notre époque. 

Pour conclure, 
L’Infinie Comédie est un chef-d’oeuvre qu’il faut lire une fois dans sa vie.


Découvrez les autres avis des Explorateurs de la rentrée littéraire sur ce roman ici!

18 commentaires:

  1. Wow ta critique donne envie ! :) Je l'ai dans ma PAL et j'ai très envie de lire mais j'avoue qu'il m'intimide un peu !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahaha, moi aussi il m'a intimidé (et pas qu'un peu), mais avec du courage, on n'y vient à bout (et sans regret!) ;)

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout mais du coup il faudrait que je tente ça un jour alors

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu n'as pas peur des pavés, je te le conseille :)

      Supprimer
  3. Coucou =)
    Je ne connaissais pas du tout, mais il a l'air vraiment super intéressant. Ton avis me rend curieuse, même s'il ne sera pas une priorité. Merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer
  4. Alors si je le dois, je le lirai! ;) Peut être pas tout de suite parce que ça fait un sacré pavé pour des études de droit il me faudra un mois pour le lire mais pendant des vacances :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahaha, oui je comprends qu'avec les études, tu vas avoir du mal à caser toutes les heures de lecture qu'il faut pour terminer L'Infinie Comédie :p

      Supprimer
  5. Je veux je veux je veux je veux le lire !!!

    RépondreSupprimer
  6. 1400 pages! J'avoue être un peu allergique au pavé. Mais cette lecture a l'air intéressante.
    Je ne t'ai pas vu depuis un moment sur le blog, j'espère que tu vas bien. :) A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahah, ce livre n'est pas fait pour toi alors :p
      je croule un peu sous une tonne de chroniques mais sinon ça va, merci :)
      A très vite!!

      Supprimer
    2. Je te rassure, niveau blog, on croule tous sur une tonne de chroniques. Enfin c'est également le cas pour moi également!

      Supprimer
    3. Bon ça va alors :) bon courage!!

      Supprimer
  7. J'ai très envie de lire ce livre, mais c'est vrai que les 1400 pages me font un peu reculer ... Un jour c'est sûr !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahah, oui, pour un pavé, c'est un pavé x) je comprend que ça puisse décourager!

      Supprimer
  8. Effectivement, il faut s'accrocher! J'ai trouvé que ce livre était en montagnes russes: des bouts géniaux à travers des longueurs et des digressions pénibles. Mais au total, toute une expérience!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord avec toi, je n'aurais pas pu mieux décrire ce roman! Une expérience littéraire à vivre :)

      Supprimer
  9. VOUS POUVEZ LIRE SUR LE NET LE TEXTE MELANCOLIQUE: "WALLACE, PERSONNAGE ROMANESQUE EN CERCLES CONCENTRIQUES "
    CELA VOUS AIDERA A CERNER WALLACE-ECRIVAIN.
    C'EST SUR variationblog.com

    RépondreSupprimer