25/10/2015

L'âme des mots d'Aumale d'Orsan


L'ÂME DES MOTS -  l'heure bleue
Auteur : Aumale d'Orsan, Jean Philippe Leblanc    Editeur : Mon petit éditeur
Pages :  502 pages    Prix : 13.48€

Résumé : Une odyssée philosophique ambitieuse à travers les méandres d'une pensée métaphorique qui surfe sur cette musique d'un concert de mots scrutés à la loupe pour sonder leur âme et la notion d'écrit. À la manière d'un puzzle, les pièces s'assemblent peu à peu au fil de ce récit romanesque pour ébaucher une audacieuse réflexion sur le sens et le pouvoir des mots. Il en est des écritures de vie où le "je" s'efface par la constance de son silence pour mieux signer sa présence, comme de ces femmes dont le regard d'écume printanière submerge en secret l'insondable arrière-fond des rêveries d'intimité. C'est notre arrière-fond et celui de L'âme des mots, "réfléchi et voulu, qui donne à tout un sens et en fait comme une amorce". À la croisée d'une éclaircie, l'âme des mots dévoile nos crépuscules de joie qui se mêlent aux larmes douces de la mélancolie. Dans cet élan vital qui anime l'âme des mots, entre l'amour et la haine, une fente étroite nous guette. Elle masque un précipice qui couve aux interstices de ce reflet gelé d'iris, une torche enflammée, allongée en ovale, un oeil aspirateur. Tel le ventre glouton de Pandora, cette étoile flamboyante est insatiable. Quand sonne le glas d'une éclipse de nos sens, elle aimante nos mânes dans son ample trou noir. Dès qu'on y tombe, la chute est comme ce grand vertige du désir qui ne s'arrête jamais.
________________________________________________________


Mon avis :

Je tenais tout d'abord à remercier l'auteur qui m'a permis de lire son roman. Je dois avouer que j'ai tout de suite été séduite par le résumé très poétique et par le thème même du livre. J'avais donc hâte de me plonger dans L'Âme des mots...

Si L'âme des mots m'avait tout l'air d'être une oeuvre intelligente, ma lecture s'est révélée être un véritable désastre. En effet, alors que je n'abandonne que rarement (si ce n'est jamais) les livres que je commence, je n'ai hélas pas réussi à achever L'âme des mots.

Etant assez entêtée, et après avoir lu beaucoup de magnifiques oeuvres philosophiques (je me prépare à entrer en CPGE Lettres en lisant du Kant, du Nietzsche...!), j'ai voulu redonner sa chance à L'Ame des mots. Hélas, si cette fois-ci, j'ai réussi à lire le livre jusqu'au bout, ce fut au prix de nombreux efforts....

Autant le dire sans pincette : ma lecture fut catastrophique. Je n'ai tout simplement pas aimé l'oeuvre, malgré mon envie et ma curiosité initiale. La réflexion que mène l'auteur ne m'a pas convaincu et m'a - au contraire - semblé peu claire et aboutie. Certes, on sent que l'auteur a du talent et s'est appliqué pour écrire son oeuvre, mais il m'a semblé qu'il se perdait trop vite dans ses pensées, et que finalement ses réflexions n'aboutissaient jamais complètement.

Quant au style d'écriture, il est certes travaillé, mais il n'est en aucun cas agréable à lire et n'est pas savoureux. En effet, le vocabulaire est très littéraire et riche (ce qui en soit une bonne chose) - hélas, l'abondance excessive de ce vocabulaire donne au lecteur une impression de patauger dans une boue d'incompréhension, et les tournures de phrases alambiqué"s n'allègent en rien l'oeuvre ni ne l'élèvent. 


Seul point positif : les nombreuses références  littéraires qui clairsement le récit. En effet, au fil des pages, on trouve de nombreuses allusions à de grands personnages tels que Faust, Nietzsche, Sénèque, Platon...

Pour conclure : Je ne peux que déconseiller L'âme des mots.
Ce n'est néanmoins que mon ressenti personnel : d'autres peuvent sans aucun doute aimer cette oeuvre.

Attention, 
TOUS les commentaires comprenant une injure ou insulte (même légère) seront dorénavant supprimés de cette chronique (cela vaut également pour l'auteur).

Les commentaires positifs ou négatifs qui donnent un avis personnels sont acceptés.

36 commentaires:

  1. Ca a l'air d'être un très beau livre ! En tout cas il pourrait me plaire :) Par contre j'aurais peur de ne pas saisir sa plume avec ce vocabulaire compliqué.. A voir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la plume risque de perdre beaucoup de lecteurs... mais ça vaut le coup de tenter la lecture ;)

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas, mais il ne me tente pas vraiment pour l'instant : je n'ai pas assez de connaissance niveau philosophie et tout... Mais peut-être l'année prochaine !

    RépondreSupprimer
  3. dommage que ça ait été trop complexe et que tu n'ais pas pu terminer mais comme tu dis aprés ça conviendra plus à d'autres

    RépondreSupprimer
  4. Il a l'air sympa malgré sa complexité et ton avis mitigé : je note :)

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas du tout, merci ! :D

    RépondreSupprimer
  6. je vais écrire un roman facile à lire bientôt avec des phrases courtes, sans métaphore, avec un sens unique, etc et des mots simples ( un peu plus que le langage du singe je vais utiliser maximum 2000 mots pour que ça soit accessible à un maximum de gens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois avouer que je suis déçue par votre réaction, j'avais plus d'estime pour un auteur ayant écrit un ouvrage philosophique tel que le vôtre. Je ne vous ai en aucun cas demandé d'écrire un roman "facile à lire" avec "un sens unique". Mais je vous demande de me témoigner un minimum de respect en ne me prenant pas pour une idiote. Si cela vous inquiète, je suis tout à fait apte à comprendre les métaphores (sinon je ne serais pas dans une filière littéraire à l'heure actuelle) et je vous remercie de croire que j'ai plus de 2000 mots à mon vocabulaire.

      Supprimer
    2. Cher Unknown, ce n'est pas un vocabulaire riche et une grande culture qui rendent un livre agréable à lire. Je considère qu'un bon auteur est quelqu'un capable d'utiliser ses connaissances (linguistiques, culturelles, logiques, etc.) pour construire un roman avec un univers riche, des personnages travaillés, une intrigue appétante dans un style suffisamment fluide pour être agréable. Je vous accorde que c'est rare de trouver ça de nos jours (en tout cas en France/français). Si vous voulez un bon exemple de ce cocktail réussi, je vous conseille Jérôme Noirez.

      Supprimer
  7. pas pour moi, surtout en ce moment où j'ai besoin de lecture "légère" :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahaha, c'est sur que ce livre n'est pas léger! ^^

      Supprimer
  8. Coucou =)
    Il a l'air atypique. Il pourrait être très intéressant, en dépit de son vocabulaire très complexe. Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou! Contente de t'avoir fait découvrir cet ouvrage (qui, je te le confirme, est très intéressant) :)

      Supprimer
  9. Je vais passer à côté, je ne pense pas qu'il me plaira ^^

    RépondreSupprimer
  10. Après la réaction de l'auteur c'est sûr que ce livre ne passera jamais entre mes mains, je n'en reviens pas

    RépondreSupprimer
  11. IL Y A DES LECTURES LEGERES POUR CELLES QUI NE VEULENT PAS PENSER ¨PLUS HAUT QUE LEUR BAS ! AH HA HA

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, suite à la MAJ du 01/03/2016, j'ai supprimé votre commentaire car :
      - il portait atteinte à l'auteur (insulte)

      Supprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur que ça ne vole pas très haut. Tout comme vos remarques, d'ailleurs. Vos propos montrent un niveau intellectuel hors du commun. Merci pour ce message d'une délicatesse et d'une intelligente marquante. Je crois que mon blog est devenu un défouloir à pisseuses frustrées ET à pisseur frustré. Merci bien d'améliorer le niveau!

      Supprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, je suis absolument d'accord avec vous!

      Supprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  17. Le livre aurait pu m'intéresser car l'art et la littérature sont en principe fait pour nous tirer vers le haut. Mais je dois dire que le manque de respect de l'auteur envers ton blog et les personnes qui y viennent, coupe net toute envie de le découvrir.
    Il arrive que ce ne soit pas le bon moment pour découvrir un livre et y revenir plus tard pour mieux l'apprécier mais là ... c'est bien dommage que l'auteur se comporte comme ça, ça lui porte préjudice.
    Je ne me prends pas pour ce que je ne suis pas (contrairement à certains), je lis de tout (du "tout public", de la jeunesse, des classiques, ...), je ne donne pas forcément mes avis sur tout (seulement 40/50% de mes lectures apparaissent sur mon blog) mais le plus important, c'est que je ne manque pas de respect aux autres ... même quand les gens ne sont pas d'accord avec moi.
    Si recevoir une "demi chronique", si je puis dire, positive mets l'auteur dans cet état, bon courage à celui ou celle qui en fera une chronique négative ... en tout cas ça ne sera clairement pas moi.
    Faudra que l'auteur cible mieux les personnes qui vont recevoir le livre ... ça sera plus facile pour tout le monde je pense.

    RépondreSupprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  19. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non seulement elle a le droit, mais en plus vous êtes passible de poursuite juridique, entre les menaces, chantage... Être auteur revient à accepter la critique, et si vous en êtes incapable, alors vous avez vraiment choisi la mauvaise carrière. Comme quoi, avoir un grand répertoire de mots ne permet pas forcement de comprendre ce qu'est de la communication ni comment faire valoir son livre.

      Supprimer
  20. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  21. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  22. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  23. Je suis effarée par ce que je lis ici, effarée pour toi. Ta chronique est pourtant très respectueuse, et paradoxalement, m'avait donné envie de découvrir ce roman. Comme quoi, elle était plutôt efficace.

    Je pense très fort à toi...

    RépondreSupprimer
  24. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, suite à la MAJ du 01/03/2016, j'ai supprimé votre commentaire car :
      - il me portait atteinte (plusieurs injures et insultes)
      - il était à caractère calomnieux

      Supprimer