22/01/2016

La variante chilienne de Pierre Raufast




LA VARIANTE CHILIENNE
Auteur : Pierre Raufast   Editeur : Alma Editeur
Pages : 224 pages   Prix : 18 €


Résumé :
Il était une fois un homme qui rangeait ses souvenirs dans des bocaux.
Chaque caillou qu’il y dépose correspond à un évènement de sa vie. Deux vacanciers, réfugiés pour l’été au fond d’une vallée, le rencontrent par hasard. Rapidement des liens d’amitiés se tissent au fur et à mesure que Florin puise ses petits cailloux dans les bocaux. À Margaux, l’adolescente éprise de poésie et à Pascal le professeur revenu de tout, il raconte. L’histoire du village noyé de pluie pendant des années, celle du potier qui voulait retrouver la voix de Clovis dans un vase, celle de la piscine transformée en potager ou encore des pieds nickelés qui se servaient d’un cimetière pour trafiquer.

________________________________________________________


Mon avis :
J'ai lu La variante chilienne dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire organisé par Priceminister. Je ne connaissais pas du tout l'auteur, pourtant célèbre pour son roman La fractale de ravioli, j'étais donc enthousiaste de lire enfin un roman de Pierre Raufast!

Dans ce roman, on retrouve Margaux, une adolescente dont le passé n'est pas tout rose, qui se réfugie dans un village isolé pour lire et écrire, en compagnie de son professeur de littérature Pascal. Margaux est un personnage très attachant, on sait qu'elle fuit quelque chose, mais on ignore quoi. Son histoire m'a beaucoup ému.

Dans ce village reculé du monde, Pascal et Margaux vont faire la connaissance de Florin. J'ai trouvé l'amitié entre Florin et Pascal un peu trop rapide pour être véritablement crédible. Néanmoins, j'ai apprécié ce trio que l'on apprend à découvrir au fil des pages.

Florin est un personnage atypique et fascinant : incapable d'avoir des émotions suite à un accident, il a très vite dû, durant son enfance, apprendre à les simuler. Mais les souvenirs se nourrissant des émotions, Florin a aussi perdu tous ses souvenirs. Il va alors rattacher ses souvenirs à différents cailloux afin de ne pas les oublier. J'adore cette idée de caillou/souvenir, et j'avoue que c'est ce qui m'a séduit dans ce roman!

4000 souvenirs que Florin garde précieusement. 
4000 cailloux qui contiennent chacun une histoire propre. 
Florin va alors nous conter certains de ses souvenirs les plus marquants et les plus fascinants! J'ai beaucoup apprécié cette immersion dans le passé, pour le moins atypique, de Florin.

Le talent de conteur de Pierre Raufast est indéniable, et pourtant... je n'ai pas apprécié son style d'écriture beaucoup trop concis. Je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus poétique, je dois dire. Je m'attendais à une certaine sensibilité dans l'écriture, mais l'auteur se contente d'énoncer des faits.  J'ai l'impression que l'auteur s'est contenté d'aligner les phrases sans les relier. Ce point négatif conséquent m'a empêché d'apprécier l'histoire à sa juste valeur... Néanmoins, il y a une certaine fluidité et additivité dans sa plume, bien que j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans le récit, par la suite je n'ai pas pu lâcher le roman!

#MRL15  #PriceMinister

14 commentaires:

  1. Pas mal pas mal ! Si je le trouve, je le lis. :)

    RépondreSupprimer
  2. Il ne m'intéresse pas du tout : pas mon genre... Et puis, j'ai un peur d'être déçue.

    RépondreSupprimer
  3. Chronique très alléchante! Merci de la découverte!

    RépondreSupprimer
  4. Coucou =)
    C'est une découverte intéressante, je suis intriguée, même si je ne pense pas le lire dans l'immédiat. L'histoire me rend très curieuse, merci pour cet avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un roman très original, n'hésite pas :)

      Supprimer
  5. c'est difficile quand on a du mal avec l'écriture je comprends

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... pourtant je ne suis pas difficile d'habitude, mais là j'ai pas accroché!

      Supprimer
  6. Je ne suis pas très tentée j'avoue, pas trop mon style de lecture :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, il faut aimer ce genre de roman ;)

      Supprimer
  7. L'histoire me semble touchante et ça me tente pas mal :)

    RépondreSupprimer
  8. J'en ai entendu parler ailleurs, et ce principe d'association entre les souvenirs et les cailloux le plaît bien.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, après avoir La fractale des raviolis (roman sympa mais assez vite oublié), je me suis tout même laissé tenter par La variante chilienne que j'ai préféré. L'histoire en gigogne tient mieux la route. Il y a un vrai fil conducteur. M. Raufast est un conteur original. Bonne après-midi.

    RépondreSupprimer